Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : l'amitié
 
1995 : L'Atlantique est mon désert
 
«Je devais, après un triple pontage, passer trois semaines dans un institut spécialisé, aller régulièrement aux Invalides où existe le meilleur service de rééducation. Patiemment réapprendre, une fois de plus, à respirer et à me servir de mes jambes. Il y a peut-être encore mieux pour la convalescence. L'air du large. La responsabilité de la barre. La liberté. L'océan.

Je suis décidé à traverser l'Atlantique à la voile en solitaire.
D'un coup, comme on nettoie une table d'un coup de serviette, plus de nuages, plus de vent. Le soleil.
La Marine nationale a organisé un superbe accueil. De conserve, le patrouilleur la Fougueuse ; en survol le Bréguet Atlantic. Je me rase, il est temps.
Je voulais donner un message d'espoir. Si je n'étais pas arrivé, le message aurait été de désespoir. Un moment de crainte, de froid. Les oiseaux tournent dans le ciel, les nuages passent, oublions la crainte.
L'océan Atlantique est derrière moi. Je m'en souviendrai.»

L'Atlantique est mon désert. Gallimard.
   
L'Académie française

biographie


bibliographie