Le pays où je désirerais vivre : l'enfance
1946 Sud Marocain
Amphitrite
Le traité de Rome
Ce que je voudrais être : j'ai passé sept vies à essayer de le savoir
Erythrée 1982
Afghanistan hiver 1985
Les hommes font l'histoire, mais ne savent pas l'histoire qu'ils font.
Afghanistan, Cambodge, Angola, Liban, Bosnie, Somalie
Ce que je déteste par-dessus tout : l'hypocrisie.
La couleur que je préfère : la mer
Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : l'amitié
1995 : L'Atlantique est mon désert
L'Académie française
Les bateaux
Les maisons
Le vin
 
 
1928
Naissance le 31 octobre à Paris.

1949
Après ses études -sciences politiques, lettres (ethnologie et sociologie), économie politique - il rejoint l'Indochine, sert dans un groupe de partisans et passe l'écrit de l'ENA à Saigon en 1949.

1950
Un an en Allemagne, à Bonn, auprès de l'Ambassadeur de France André François-Poncet.

1955
Responsables des négociations européennes, il rédige le préambule du Traité de Rome, le seul texte international où il y ait le mot «idéal».

1958
Directeur des Relations extérieures de la Commission européenne à Bruxelles.

1963
Ambassadeur de France en Mauritanie, nommé par le Général de Gaulle.

1967
Délégué interministériel à la Télévision en couleur.

1967
Membre de la Commission européenne, chargé des négociations d'adhésion (Grande-Bretagne, Irlande, Danemark) et de l'aide aux pays en voie de développement.

1973
Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères, chargé de la Coopération (cabinet Messmer).

1974-1975
Secrétaire d'Etat à l'Agriculture, cabinet Messmer, puis cabinet Chirac.

1976
Ambassadeur de France en Espagne. Joue un rôle très actif dans la transition démocratique...

1977
Député du Cher, puis Président du Conseil général. Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères, chargé des Affaires européennes. Ministre du Commerce extérieur.

1981
Ministre des Réformes.

à partir de 1982
Journaliste, grand reporter, député européen.
Il crée à Strasbourg le prix «Sakharov pour la liberté de l'esprit».Il se consacre au combat des Droits de l'Homme et aux peuples victimes de dictature ou d'occupation étrangère, (Erythrée, Cambodge, Afghanistan, Kurdistan, Somalie, Ex-Yougoslavie, Liban, boat-people en Chine...) ainsi qu'à la libération d'otages et de prisonniers politiques (Afrique du Sud, Espagne, Liban, URSS, Inde, Roumanie, Sarajevo...).

1992
Elu à l'Académie Française.
Parallèlement à ses activités, il écrit.

1995
Traversée de l'Atlantique à la voile, après un triple pontage.

1999
Elu à l'Académie de Marine, en remplacement d'Eric Tabarly.

mai 2003
Fonde le groupe des «Ecrivains de Marine».

mars 2004
Grand Prix de la Mer pour son action de président-fondateur des «Ecrivains de Marine».

janvier 2006
Elevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur.

24 janvier 2007
Jean François Deniau, Grand officier de la Légion d'honneur, Croix de guerre (T.O.E.), Croix de la Valeur militaire avec palme, Commandeur du Mérite agricole, est décédé le 24 janvier 2007, à Paris, à l'âge de 78 ans. Les obsèques ont eu lieu le lundi 29 janvier 2007 en la cathédrale Saint-Louis des Invalides.
Les honneurs militaires lui ont été rendus dans la Cour d'Honneur de l'Hôtel des Invalides.
Selon ses volontés, ses cendres ont été dispersées en mer d'Iroise.
   

bibliographie